Voyage à vélo en bord de Loire n°1

Publié le par Simone

Voyage à vélo en bord de Loire n°1

Cet été, j'ai prévu de partir visiter les châteaux de la Loire, en vélo, avec mes amies. J'ai 23 ans et c'est la première fois que je pars comme ça avec mes amies. Je n'ai jamais organisé de voyage et depuis 5 ans j'ai plutôt l'habitude de passer mes vacances à la maison ou à la rigueur en Bretagne dans l'appartement de mes parents.

Honnêtement je ne regrettes pas d'avoir pris mon temps pour faire ça. "Voyager" fait partie des nouvelles injonctions sociales. On m'a plusieurs fois fait ressentir que j'avais tord de ne pas voyager, de manière directe ou indirecte.

Je me souviens d'une fois en particulier. C'était il y a 2 ans, chez mes parents. Ils avaient organisés une "fromage party" (quelle drôle d'idée), avec des collègues de ma mère. A ce moment là je partageais mon temps entre plusieurs ville parce que je faisait mes études à un endroit, mon copain de l'époque à un autre et pour ne pas simplifier les choses, on faisait nos stages dans d'autres villes encore, toujours en France. C'était pas forcément facile à vivre parce que les trajets coûtaient cher et qu'en plus ce n'est pas évident de s'intégrer à un endroit quand on est jamais là le week-end. Mais ce que j'aimais bien c'est que je faisais beaucoup de covoiturage, donc je rencontrais pas mal de gens.

A un moment donné, les invités de mes parents ont commencé à parler de leurs super voyages à tel ou tel endroit génial du globe. Et puis à un moment donné une collègue de ma mère qui devait avoir tout juste un ou deux ans de plus que moi me demande "Et toi Simone, tu fais quoi comme voyages?". J'ai répondu qu'en ce moment je voyageais surtout en France à cause de mes études. Et là j'ai vraiment eu l'impression de passer pour une idiote et ça m'a saoulé. Ça m'a particulièrement saoulé parce que la plupart du temps quand on veut te faire faire quelque chose ça part d'une bonne intention, et puis à force ça devient une mode et on ridiculise ceux qui ne s'y plient pas, ceux qui n'ont pas envie de se donner l'air de se faire du bien mais qui préfère se faire du bien pour de vrai. Je n'ai envie de faire des voyages pour m'en vanter en société (bien que je ne trouves pas l'idée désagréable). Le faire juste pour ça c'est profondément ridicule. Je n'ai aucune envie de faire du tourisme "carte postale" pour remplir mon facebook de photos "super cool" et de mes "supers voyages" à l'autre bout du monde. J'ai envie que ça m'apporte quelque chose, que je fasse des choses qui me plaisent à moi et pas aux autres.

Et donc, pour ce premier voyage entre amies j'ai envie de rester en France. J'ai envie de connaitre mon propre pays avant de partir à la découverte du monde. En ayant habité dans plusieurs grandes villes différentes, je me suis rendue compte qu'il y a pas mal de diversité à découvrir dans notre pays. Et puis pour découvrir la culture d'un autre pays, je pense que c'est plus pertinent d'y travailler, que de faire du tourisme. Après il y a quand même des moyens de rencontrer vraiment les gens sur place. J'y réfléchi mais pour le moment je n'ai pas encore trouvé la manière dont j'ai envie de voyager à l'étranger.

Voyager en France ça me permet aussi de faire ce voyage en partie à vélo, et ça m'intéresse particulièrement. Quand on voyage à vélo ou à pieds on a plus conscience des distances qu'on parcourt et de ce que ça représente vraiment. En plus de ça on peut prendre le temps de vraiment découvrir l'endroit où on est, et pas juste quelques point clef qu'on a recencé dans un guide ou sur des blog. On se laisse l'opportunité de découvrir d'autres choses. En plus de ça il y a un petit côté "aventure" qui me plait beaucoup.

En bref, ce petit voyage en France, à vélo, ça représente juste ce qu'il me faut d'aventure, de découvertes et de challenge aussi. J'ai pris le temps de construire un projet qui me ressemble et pas juste un faire-valoir et quelque part j'en suis fière. Je suis vraiment heureuse de pouvoir faire ça, et de le faire comme je l'entends. C'est un pas de plus vers la liberté.

Publié dans vivre, souvenirs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
.
Je songe aussi à visiter des coins en France. Malheureusement je n'ai pas énormément de temps à ma disposition. Aurais-tu des préconisations en termes de priorité ?
Répondre
N
Ca fait du bien de te relire :)<br /> <br /> C'est une très bonne chose de bouger en France, il y a des endroits exceptionnels
Répondre