Journal - Vendredi 31 août 2018 - Ambiance

Publié le par Simone

Aujourd'hui, c'est mon dernier jour de travail. Il y a beaucoup de choses qui ne me plaisent pas ici, mais si il y a une chose de bien, c'est l'ambiance générale.

Tout le monde est très souriant et très polie. Les personnes que je vois arriver le matin on toujours l'air contente de venir, que ce soit les employés, les différents prestataires (pour le ménage, la cafétéria et la sécurité) ou même les différents livreurs ou coursiers. Personne n'a l'air d'être sous pression. 

Quand les gens descendent pour déjeuner, le hall se remplie rapidement de rires et de conversations enjouées. Ca donne l'impression que personne n'a jamais le moindre problème ici. Ce qui est surement faux. Le gars qui a fait une crise quand je suis arrivée en est bien la preuve.

Mais malgré tout, on sent bien que globalement les gens sont heureux ici. Une bonne ambiance de travail, c'est important. Je pense que c'est un des premiers critères qui poussent tout un chacun à rester à un endroit, en plus, bien sûre, du salaire et des perspectives de progression. Il faut dire qu'on passe un tiers de la semaine au travail, sans compter le temps de trajet et la pause déjeuner. Si ça se passe mal, que tout le monde est morose dès le matin, ou hyper stressé, ça pèse inévitablement sur le reste de notre vie. Bien souvent ça n'aide pas à faire un meilleur travail en plus.

De mon côté, je sais que j'ai besoin d'une ambiance plus dynamique. J'aimais bien l'ambiance de ma prépa, où on pouvait avoir de longues discussion sur nos cours de bio pendant les pauses déjeuner, ou celle de la fac, moins stressante, mais avec le même genre de discussion. L'ambiance un peu plus familiale des écoles où j'ai travaillé était sympa aussi. On n'y parlait pas que du travail, mais les sujets de conversation restait intéressant. 

Je n'ai rien contre les conversations plus personnelle, au contraire, mais c'est vrai que j'aime avoir plus de choses à échanger avec les personnes que je vois tous les jours. C'est ce qui fait le dynamisme justement. 

La plupart des conversations que j'entend ici tourne autour de "où es tu allé en vacances ?" "Mes enfants ceci, mes enfants cela". Tout ça participe à une ambiance très chaleureuse, mais je sais que sur le long terme je ne supporterais pas de ne pas avoir plus. 

L'avantage de faire des remplacements en tant qu'hôtesse d'accueil, c'est que j'ai vraiment eu l'occasion de voir des entreprises aux ambiances différentes, et de me faire une idée de ce qui me correspond ou non. En plus de ça j'ai pu avoir le temps de réfléchir beaucoup à ce que je voulais faire. J'ai reconstruit mon projet, en même temps que j'ai repris confiance en moi après mon échec en tant que prof. Accepter de faire ce boulot à vraiment été une des meilleures décisions que j'ai prise. C'était vraiment ce dont j'avais besoin pour avancer dans ma vie. 

J'espère maintenant que la suite se passera mieux pour moi. Je vais avoir de nouveaux défis à relever quand j'arriverais en Suisse. Il va falloir que je me fasse ma place là bas. Ca me fait peur ! J'ai vraiment l'impression de me jeter dans l'inconnu. En même temps je suis excité de ce nouveau changement, heureuse de rejoindre l'homme de ma vie et contente de partir loin de Paris, et de ma famille aussi, que j'adore mais qui n'a pas toujours la meilleure des influences sur moi et sur mon niveau de stress.

On verra bien comment ça se passe ...

 

Bonne journée ! :-)

 

S.

Publié dans journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article